RDC : vives indignations après les propos négationnistes de Paul Kagame sur les massacres dans l’Est

Publiée le 20 mai 2021 à 12 h 14 min

Humiliation, insulte à la mémoire des morts… Les acteurs sociaux et politiques de la République Démocratique du Congo s’indignent contre les propos du chef de l’Etat rwandais, Paul Kagame, niant les massacres dans l’Est de la RDC.

La sortie médiatique de Paul Kagame, ce 17 mai, est au cœur d’une vague d’indignations en République Démocratique du Congo. Dans un entretien avec RFI et France 24, le leader rwandais a évoqué, avec une dose de négationnisme, les massacres dans l’Est de la RDC et le rapport Mapping; ce document qui inventorie les violations les plus graves des droits de l’Homme et du droit humanitaire commises entre mars 1993 et juin 2003 en République Démocratique du Congo. Pour les acteurs sociaux et politiques, la sortie médiatique du chef de l’Etat rwandais est une insulte à la mémoire des victimes des massacres en RDC.

« Nous n’accepterons pas les propos négationnistes »

A en croire Martin Fayulu, leader de la coalition de l’opposition Lamuka, « les Congolais se font narguer du fait de l’absence d’un leadership légitime, responsable, fort et de caractère à la tête du pays. Nous n’accepterons pas les propos négationnistes de qui que ce soit sur les crimes en RDC »,a-t-il déclaré.

De son côté, Me Jean-Claude Katende, président de l’Association Africaine de Défense des Droits de l’Homme (ASADHO), « Si une autorité congolaise fait la déclaration selon laquelle le génocide rwandais n’est pas réel, je m’image ce que sera la réaction de Kigali. Comment Paul Kagamé peut-il remettre en cause le rapport Mapping et nos autorités gardent le silence de cimetière ? », s’est-il questionné sur twitter.  

« Quelle humiliation pour notre nation! »

Les mouvements citoyens ne sont pas en reste. La lutte pour le changement (LUCHA), « Pour Kagame aucun crime n’a été commis en RDC. Quel négationnisme ! Sans vérité et justice, les relations sincères sont impossibles. Nous attendons une protestation officielle de la RDC ».

De son côté Filimbi pense que « les propos du Président Paul Kagame sont une insulte à la mémoire de nos morts, une insulte à tout le peuple congolais. Nos autorités ne peuvent en aucun cas rester aphones ».

Notons qu’en août 2020, Vincent Karega, ambassadeur du Rwanda en République Démocratique du Congo, avait tenu des propos négationnistes sur les massacres dans l’Est et sur le rapport Mapping. Des propos qui avaient suscité, à l’époque, la colère et l’indignation des mouvements citoyens

Source: https://www.afrik.com/rdc-vives-indignations-apres-les-propos-negationnistes-de-paul-kagame-sur-les-massacres-dans-l-est

Actualité nationale Actualité internationale Communiqués Nos coordonnées
  • Skype : filimbi243
  • Whatsapp : +243 84 07 01 135
  • Whatsapp : +32 466 38 70 90
  • mail : info@filimbi.net

Archive

Recherche

Photos

18/10/2021:Conférence de Presse Filimbi-Lucha-Consommateurs Lésés pour la suppression de la taxe RAM

Tu souhaites toi aussi alerter sur une situation qui mérite qu’on s’y penche et qu’on agisse (violation des droits de l’homme, crimes politiques, économiques, etc., injustice,…) ?

Mouvement FILIMBI

FILIMBI, « coup de sifflet » en swahili, est un collectif, un mouvement citoyen non partisan réunissant des organisations de jeunes (milieux associatifs, universités, etc.) mais également des activistes, artistes, entrepreneurs, cadres, etc. originaires de la République Démocratique du Congo qui en partagent la vision ainsi que les objectifs.

Evénement

Les dernières actualités

Newsletter

Reçois notre Newsletter hebdomadaire en t’inscrivant ci-dessous à notre liste de diffusion


    Copyright © Mouvement Filimbi